Voyage : 5 anecdotes sur le jet d’eau de Genève

C’est l’un des emblèmes les plus connus de Suisse. Le jet d’eau de Genève a 125 ans, et culmine toujours à 140 mètres au-dessus du Lac Léman. Doté d’une riche histoire, il cache des secrets étonnants. Voici 5 informations pour mieux le connaître.

Le jet d’eau était utile pour la ville de Genève

Si aujourd’hui le jet d’eau de Genève est une attraction touristique à part entière, il n’a pas été créé pour faire joli. En 1886, Genève doit faire face à un développement démographique sans précédent. La ville construit alors une usine hydraulique sur le Rhône, à la Coulouvrenière. Son but est de distribuer de l’eau dans tout Genève et particulièrement pour les artisans. Mais face à l’activité irrégulière des machines, la tuyauterie subit des surpressions imprévisibles. Pour la soulager, les ingénieurs ont alors l’idée de laisser s’échapper l’eau sous pression… dans les airs !

Tout fraîchement créé, le premier jet d’eau de Genève s’élève à 30 mètres de haut et son spectacle séduit les passants. Dès 1891, il est exploité en tant qu’attraction touristique. Un nouveau jet est créé, uniquement à but esthétique, dans la rade du lac. Raccordé au réseau d’eau potable, il atteint alors 90 mètres. Ce n’est que depuis 1951, qu’il pompe l’eau du lac et culmine à 140 mètres.

 

Le jet d’eau de Genève peut changer de couleur

Le jet d’eau de Genève doit sa couleur blanche permanente à une buse, qui injecte des millions de bulles d’air dans l’eau propulsée dans la rade. Mais depuis plusieurs années, un système d’éclairage permet de lui donner d’autres couleurs, pour célébrer des événements ou rendre des hommages. Il a notamment arboré les couleurs bleu, blanc et rouge, après les attentats de Paris.

 

La quantité d’eau propulsée est très, très lourde

Cela ferait un bon problème de mathématiques. Sachant que la hauteur moyenne du jet d’eau de Genève est de 140 mètres, que la vitesse de sortie de l’eau est de 200 km/h et que son débit est de 500 litres par seconde, combien pèse l’eau suspendue au-dessus du lac ? Réponse : 7 tonnes. Rien que ça. Et entre sa sortie des tuyaux et son retour dans le lac, chaque goutte d’eau passe 16 secondes dans le ciel.

 

Le jet d’eau de Genève est gardé par cinq retraités

Attention à la météo ! Le jet d’eau de Genève ne peut pas fonctionner en permanence. Cinq personnes se relaient pour le surveiller. Ces volontaires, retraités de SIG (la société qui exploite le jet) ont le pouvoir de couper les vannes. Dès que le vent devient un peu trop fort, ou que les températures menacent de passer sous la barre du zéro, le jet d’eau s’endort.

 

Ce n’est pas le plus haut jet d’eau du monde

Bien qu’il soit le plus célèbre et le plus ancien, le jet d’eau de Genève n’est pas le seul dans le monde. Ni le plus haut. Ce titre revient au jet d’eau de Djeddah, en Arabie Saoudite, qui atteint 312 mètres.

En 2016, le jet d’eau de Genève n’a fermé son robinet qu’un mois, pour travaux. Le reste de l’année, il est actif du matin à la tombée de la nuit, avec des illuminations pendant l’été. Vous voilà fin prêts pour découvrir le jet d’eau de Genève !

Rechercher un voyage

  • Découvrez aussi...

    Vous voyagez vers la Suisse

    X

    Le contenu de ce site s’adapte en fonction de votre destination